Entreprises qui recrutent dans le secteur des assurances

recrutement chez SFAM

Publié le : 05 août 20195 mins de lecture

Le métier de professionnel en assurance reste très convoité par les jeunes diplômés. De plus, avec le nombre croissant des nouvelles compagnies, les offres d’emplois arrivent à s’équilibrer avec les demandes. En 2016, un observateur avait déjà évoqué le dynamisme du secteur de l’assurance. Celui-ci générait pas moins de 12 000 emplois en une année en France avec des propositions adressées aux jeunes qui souhaitent construire une belle carrière. Parmi les entreprises qui recrutent figurent les petites firmes qui recherchent des profils qualifiés. Certaines ont connu une montée assez importante en assez peu de temps et arrivent à créer chaque année plus d’un millier de postes dans ce domaine. Voici quelques types de structures qui recherchent activement des experts en assurance.

Les courtiers d’assurances

Les courtiers d’assurances figurent sans doute parmi les acteurs les plus connus dans leur secteur. Ils interviennent comme intermédiaire entre les compagnies d’assurances et les assurés. Ils connaissent bien par conséquent le marché. Ils proposent à leurs clients plusieurs offres et recommandent celle qui convient mieux à ceux-ci. Ils peuvent en outre procéder à des négociations sur le contenu des contrats ou le montant du prix. Ils travaillent moyennant une commission. On compte au moins 250 000 professionnels du courtage en France.

La société SFAM basée à Romans-sur-Isère figure parmi les sociétés de courtage qui recrutent le plus de jeunes. Elle se spécialise dans le secteur des assurances mobile, multimédia et objets connectés. Pour faire partie de ses collaborateurs, il vous suffit de postuler à une offre d’emploi sfam sur www.letudiant.fr/. Les postes proposés par la société sont divers. Scrutez toutes les annonces sfam recrutement pour avoir une idée des profils qu’elle recherche. Une petite recherche sur les moteurs de recherche vous permet de constater que les sfam jobs sont très variés. La société recrute entre autres des téléconseillers, des gestionnaires de paie, des développeurs PHP, etc. Ainsi, même les jeunes diplômés n’ayant pas suivi des études en finance peuvent très bien répondre à une annonce sfam romans recrutement.

Les compagnies et les banques d’assurances

Ces structures aussi ont besoin de profils très divers pour assurer le bon fonctionnement de leurs activités. Que vous ayez effectué des études en communication et marketing, en informatique, en gestion et comptabilité…, vous pouvez tenter votre chance.

Les compagnies ou entreprises classiques d’assurances vendent des contrats comme de véritables produits. Elles proposent souvent des garanties standards qui s’adaptent à tous leurs clients. Mais, elles ont aussi des contrats personnalisés qui répondent à des exigences spécifiques. En réalité, ce sont des sociétés anonymes à vocation commerciale avec des associés. Leur activité est régie par le Code de commerce. Elles doivent de même respecter la règlementation des assurances. Ces sociétés disposent d’un réel capital social. L’avantage avec ce genre de structure réside dans sa capacité à trouver des financements en cas de difficultés. Les banques proposent également des contrats d’assurance, mais à titre accessoire. La différence entre les deux structures réside simplement dans les avantages contenus dans le contrat d’assurance.

Les mutuelles, des sociétés d’assurances non lucratives

À côté des entreprises d’assurance et des banques assureurs, vous avez ensuite les mutuelles. Celles-ci ne prennent pas de forme de société commerciale. Ce sont plutôt des organismes à but non lucratif. Même si elles ne cherchent pas à se faire des bénéfices, elles partagent les mêmes attributions que les compagnies d’assurances. Elles fournissent des protections et assurances (vie, décès, chômage) à ses assurés. Ces derniers sont en même temps des sociétaires et donc des assureurs. Ils versent des cotisations régulières. Les mutuelles traitent ses adhérents de manière égale et leur redistribuent tout excédent. Elles doivent dans ce cas disposer d’une structure et de personnes chargées de sa gestion. Elles ont besoin de professionnels compétents et expérimentés tels que des conseillers téléphoniques, des gestionnaires administratifs, des techniciens, etc. Mais, leurs administrateurs ne peuvent percevoir de salaire. Les mutuelles demeurent idéales pour les stagiaires et les débutants qui souhaitent gagner de l’expérience.

Plan du site